Informations & Outils supplémentaires

Tous les oiseaux apprivoisés et manipulés devraient être pesés sur une base régulière. Il est très important que l’adoptant prenne l’habitude de suivre le poids et l’état de santé de son oiseau de façon mensuelle et même hebdomadaire. Utilisez la fiche de suivi de poids pour conserver les données en cas de besoin par le vétérinaire.

Fiche_de_Suivi_de_poids

 

 

Saviez-vous que 85% des problèmes de santé des oiseaux sont la conséquence d’une mauvaise alimentation ? Le mythe voulant qu’un oiseau n’ait besoin que de graines est très répandu, mais il est malheureusement FAUX. Les graines sont trop riches en protéines et en gras et elles sont déficientes en vitamines A et en calcium. La déficience en calcium s’avérera encore plus sévère et aura des conséquences pour les femelles qui pondent ou les oisillons en croissance.

 

 

Pour tous les oiseaux, becs droits & becs crochus, un régime approprié se compose de :

  • 60% de produits céréaliers
    • Mélange de moulée (granulé/pellet comme Tropican) fortement recommandé ou mélange de grains adaptés à l’espèce = constitue la base de l’alimentation.
    • Biscuits à l’avoine, muffin au son, pain de blé entier, riz brun, quinoa, orge, avoine, maïs, légumineuse, soya et pâtes alimentaires (toujours sans sucres & sel ajoutés)
    • Millet, arachide, noix (en quantité limitée, car très gras)
  • 35% de légumes (offrir 3 x semaine minimum)
  • 5% de fruits (offrir 1-2 fois / semaine)

Pour les oiseaux à becs crochus, tel les perroquets (toutes tailles) et grandes perruches:

Nous recommandons les granulés le matin, puis la nourriture molle et les gâteries en après-midi et le soir. Ainsi, l’oiseau consomme plus de granulés.

Avantages :

Lorsque l’oiseau mange principalement (80% de son alimentation) du granulé, nous sommes assurés qu’il consomme une quantité de vitamines appréciables et essentielles à sa bonne santé. Il ne peut trier, donc il croque et consomme le granulé en entier. Un oiseau ne peut JAMAIS être transféré directement aux granulés (s’il mange du grain), la transition doit se faire TRÈS graduellement, sur une période variant de 3 mois à 1 an, selon l’âge de l’oiseau et la méthode d’introduction du nouvel aliment. Nous suggérons fortement que les granulés soient offerts en foraging (recherche & jeu), afin que l’oiseau ait du plaisir tout en mangeant les granulés. Manger des granulés dans un bol peut être plate !

Comment évaluer la quantité de granulés à être consommé par jour par votre oiseau ?

 

 

 

Une balance permettant de suivre le poids de votre oiseau, sera également très utile pour déterminer la quantité de granulés qu’il devrait consommer à tous les jours.

 

 

 

 

 

 

 

Autre exemple: Si votre Perruche Calopsitte (Cockatiel) pèse 110gr, elle devrait consommer 11gr de granulés à chaque jour pour s’assurer une alimentation équilibrée avec tous les nutriments nécessaires intégrés dans l’alimentation.

 

 

 

transition des grains vers les granulés

Premières étapes pour intégrer les granulés : 

  • Mettre des granulés de forme et de couleur différentes à travers un jouet de foraging
  • Mettre un plat d’eau et de moulée au fond de la cage (loin des dépôts de fientes).
  • Donner du millet et Avicake® tous les jours la première semaine.
  • Mélanger de la moulée dans le dessert qu’on donne tous les jours pour deux semaines.
lien pour plus de détails sur la transition des grains aux granulés:

Transition vers les granulés pour oiseaux

LA SALADE ÉTAGÉE POUR LES BECS CROCHUS :

Voici une superbe idée pour intégrer l’alimentation santé pour vos oiseaux à becs crochus: la délicieuse et appétente salade étagée !

Une fois par semaine, vous pouvez préparer votre salade dans des contenants hermétiques de format équivalent à un ou deux litres, selon le nombre d’oiseaux et la fréquence à laquelle on tient à leur en donner. Voici des idées et choix d’aliments pour chaque étage de la salade.

Premier étage

Verdure hachée, persil frais, dandelion, laitue chinoise, feuille de bette à carde, toutes sortes de laitues TRÈS vertes.

Deuxième étage 

Légumes verts crus hachés de ¼ à ½ pouce incluant : choux de Bruxelles, courgette d’été, zucchini, piments verts ou rouges, piment fort frais, fève verte, pois frais, concombre, céleri, racine d’anis.

Troisième étage 

Brocoli cru haché et carotte râpée

Quatrième étage 

Pâtes alimentaires sèches, lesquelles absorberont l’humidité de la salade et deviendront bien molles.

Cinquième étage 

Légumineuses cuites (au naturel)

Sixième étage

Pommes coupées, orange et raisins frais entiers.

Septième étage

Légumes congelés

 

Placez vos contenants hermétiquement fermés au frigo. La recette sera fraîche pour 7 jours. Le jus d’orange descend et acidifie légèrement la salade. Les légumes congelés placés au-dessus refroidissent le mélange (l’air froid descend, l’air chaud monte).

On peut ajouter la journée même d’autres légumes moins faciles à conserver dans la recette pendant la semaine ; fruits mous : bleuets, pêches, prunes, kiwi, melon ; grains germés, grains cuits : riz, orge. À l’occasion on ajoute un petit paquet de noix de Grenoble, donnant ainsi un peu de zeste à la recette.

On peut donner 8 mesures de la recette, complétée avec 1 mesure de moulée. Vous pouvez également ajouter de la moulée (granulés) dans la salade à l’avance un peu pour qu’elle ramollisse ; cela pourrait l’habituer à en manger.

L’avantage de la recette, c’est que les perroquets sont des créatures visuelles, ainsi lorsque les fruits et légumes sont servis séparément ou en combinaisons et que vous y rajoutez du nouveau, souvent ils rejettent le tout. Par contre, si vous utilisez la recette, vous pouvez ajouter n’importe quoi et ce sera plus facilement accepté.

Il est possible de remplacer les noix par des graines de sésame ou de citrouille (non salées et crues). Puisque la majorité des ingrédients sont frais et non-cuits, ils se conservent plus longtemps même dans l’auget. De plus, puisqu’ils ne sont ni cuits ni congelés, les cellules des fruits et légumes sont plus souvent intactes.

Les amateurs de grains sont facilement convertis à une diète fraîcheur avec cette salade.

qu’est-ce que le foraging?

Ce comportement alimentaire est essentiellement la recherche de nourriture. Dans la nature, les oiseaux doivent voler d’endroit en endroit, grimper, travailler avec leur bec pour s’alimenter à chaque jour.

En captivité, nous avons pris l’habitude d’offrir la nourriture aux oiseaux dans un bol, ce qui peut devenir rapidement ennuyant pour un oiseau. Ainsi, l’animal s’active moins mentalement et physiquement.

Le « foraging » est l’action de présenter les aliments à l’oiseau d’une façon plus complexe, afin qu’il travaille et s’amuse en même temps qu’il s’alimente.  Plusieurs articles et jouets existent maintenant pour encourager le foraging pour les oiseaux à becs crochus.  Allez-y de façon graduelle en vous assurant de toujours garder de la nourriture accessible facilement durant l’entraînement.

 Voici quelques idées de foraging pour tous les types d’oiseaux de compagnie (becs droits & becs crochus).

Méthodes d’introduction :

  • Balles à rouler pour sortir la nourriture (section chat)
  • Millet caché dans un jouet (accessible)

Méthodes pratiques :

  • Carton (à griffage pour chat) rempli avec des granulés et des grains. L’oiseau doit aller chercher les grains dans chaque espace. Le carton peut être posé à plat, suspendu avec une corde de sisal ou accroché à la verticale dans la cage. Il doit être rempli régulièrement ou journalier, afin d’assurer que l’oiseau a accès à sa nourriture (couper le carton en morceaux/cubes).

*Pour stimuler l’oiseau au « foraging » ou dans le cas d’un bébé, on peut même mettre un miroir à côté du jouet rempli de nourriture. Ainsi, il pensera que l’autre oiseau mange comme lui. Mais on ne laisse pas le miroir trop longtemps.

  • Un miroir peut être installé au fond de la cage, près du jouet de « foraging », pour attirer un oiseau social comme le cockatiel.
  • Pour les pinsons et les canaris, il est possible de leur offrir leur nourriture dans un tapis vert (style pipipad) et leur offrir des bâtonnets de grains (ils doivent aussi travailler pour manger).
  • Ajouter dans des contenants des galets (de format beaucoup plus gros que le bec de l’oiseau), afin que l’oiseau travaille et cherche sa nourriture. Peut être utilisé pour tous types de nourriture : grains, moulée, graines de lin, vers de farine, etc.).
  • Chez les oiseaux à bec crochu, vous pouvez utiliser des bols de recherche de nourriture créés pour les chiens (bols interactifs).

Faites travailler votre oiseau pour s’alimenter tel qu’il le ferait dans la nature, cela lui permettra de dépenser de l’énergie, le stimulera à développer sa curiosité et son ingéniosité, tout en l’amusant.

Vous trouverez en magasin tout ce qu’il vous faut pour encourager le foraging. Parlez-en avec un de nos spécialistes, celui-ci vous donnera des idées originales en fonction de votre oiseau !